Gilles FumeyUn nouvel élan pour l'ADFIG !

La présentation du nouveau président Gilles FUMEY s'est déroulée en présence du maire de Saint-Dié-des-Vosges David VALENCE, du président fondateur du festival Christian PIERRET, du coordinateur du Festival : Patrick SCHMITT et de son nouvel adjoint Jérémy STOUVENEL.
Des dizaines de bénévoles et techniciens de la ville ont participé à cet événement et ont activement constitué des groupes de travail pour l'édition 2015 du FIG.

Voir la vidéo 

Près de 200 propositions d'interventions ont été envoyées pour le FIG 2015 !
La direction scientifique, en concertation avec le Comité de pilotage, est en train d'établir les grandes lignes thématiques de cette 26è édition, pour procéder ensuite à la sélection des propositions.
Le résultat en sera communiqué, par courriel personnel, vers le 20 avril.
Merci à tous ceux qui ont manifesté leur intérêt pour ce prochain FIG !

Béatrice Collignon (U. Bordeaux-Montaigne) et Philippe Pelletier (U. Lumière Lyon 2)
Directeurs scientifiques du FIG 2015

Dans le cadre du FIG, les expositions scientifiques présentent les travaux des chercheur-e-s et des unités de recherche sous la forme de posters portant sur le thème et/ou le pays invité. Nous faisons appel à des contributions de géographes et plus globalement de chercheur-e-s en sciences humaines et sociales sensibles aux questions spatiales ou territoriales. Les doctorant-e-s sont particulièrement invités à participer, mais l’appel est ouvert à toutes et à tous, sous réserve que la proposition soit à la fois scientifiquement rigoureuse et accessible à un large public.
Contactez dès à présent Antoine Fleury, responsable des expositions scientifiques, et formulez, avec un titre et une courte présentation, une ou plusieurs propositions de posters.

Merci d’utiliser le formulaire joint en renommant le fichier de votre nom, et de préciser « Posters FIG 2015 » dans l’objet du message.

La vitrine « Films de géographes » accueille prioritairement les films documentaires réalisés par des géographes ou par des spécialistes d’autres disciplines qui trouveront là un lieu pour diffuser des films produits dans le cadre de leurs recherches.

A noter : les réalisateurs/trices doivent posséder les droits sur les images et les sons. Les projections ne sont pas rétribuées.

Vous êtes donc invité(e)s à proposer des films traitant soit du thème de l'année (« Les territoires de l’imaginaire – utopies, représentations, prospective »), soit du pays invité (l’Australie).

Lire l'appel spécifique pour les films documentaires ici
téléchargez le formulaire pour soumettre un documentaire ici

Yann Calbérac

Vous souhaitez intervenir lors du prochain Festival ?

Sur le thème ou sur le pays invité, ou sur les deux, nous vous invitons à proposer une ou plusieurs interventions qui peuvent prendre diverses formes (à l’exception de tables-rondes, celles-ci étant de l’unique ressort du Comité de Pilotage).

Nous vous encourageons à être imaginatifs dans la forme et à penser à des modes de communication créatifs relevant de la performance, de la manifestation, de l’expérience, du jeu ou du safari.

Béatrice COLLIGNON (Université Bordeaux-Montaigne)
et Philippe PELLETIER (Université Lyon 2)
Direction scientifique du FIG 2015

Lire les conditions d'intervention ici

Téléchargez le formulaire d'intervention ici


indigoMagPour sa 25e édition, le Festival International de Saint-Dié-des-Vosges avait choisi du trois au cinq octobre, de réfléchir sur le thème « Habiter la Terre » avec comme territoire à l'honneur, les Îles Britanniques. Reportage en images avec Béatrice Collignon, directrice scientifique du FIG 2014, Louis Marrou, géographe et professeur à l’Université de La Rochelle, président de l’Association pour le Développement du Festival International de Géographie (ADFIG) et Quentin Philips, ministre conseiller de l’Ambassade d’Angleterre en France.

Reportage David Raynal et Yann Menguy (Vidéo) 

 

Indigomag kangourouEn 2015, la 26e édition du FIG aura pour thème « Les Territoires de l'Imaginaire, Utopie, Représentation et Prospective » et mettra le cap résolument au sud vers l’Australie. De quoi passer un beau début automne aux antipodes ! David Valence, le maire de Saint-Dié-des-Vosges, fait le bilan de l’édition 2014 et trace les perspectives pour l’année prochaine.

Voir le reportage de David Raynal (Texte) et Yann Menguy (Vidéo) pour Indigomag

Le Thème de l'édition 2015 du Festival International de Géographie :

Les Territoires de l'Imaginaire, Utopie, Représentation et Prospective
Le pays invité sera : l'Australie

seance cloture du FIGLe maire David Valence lors de la Cérémonie de clôture

Jacques GodfrainEn plein déroulement du Festival International de Géographie, Jacques Godfrain, économiste et homme politique,  a rendu une visite amicale à David Valence, son ancien collaborateur à la Fondation Charles de Gaulle.
David Valence a arrêté ses missions à la fondation pour se consacrer à son mandat de maire de Saint-Dié-des-Vosges.

Voir l'interview de Jacques Godfrain

Dominique SchnapperCe qui est frappant pour quelqu'un qui n'est pas géographe comme moi, c'est la multiplicité des intérêts et des approches qui se regroupent sous le nom de géographie

Voir le reportage réalisé par les étudiants de l'IUT de Saint-Dié

cynthia ghorra GobinComment les Anglo-Américains comprennent la mondialisation et voient le monde ?

En France, la mondialisation est centrée sur le principe d’une continuité historique. Ce monde est certes post-colonial et urbanisé mais il n’enregistre pas de rupture. Alors que pour les Anglo-Américains, la phase historique que l’humanité traverse est considérée comme un processus inédit

Le Diploweb.com est heureux de vous présenter cet article inédit dans le cadre de son partenariat avec le 25ème Festival International de Géographie : "Habiter la Terre", 3-5 octobre 2014, Saint-Dié-des-Vosges. 

Philippe DescolaDepuis des années je m'intéresse en qualité anthropologue aux rapports entre les sociétés et leur environnement.
L'idée qu'un festival puisse réunir des milliers de personnes autour de problèmes géographiques me paraît extraordinaire, je suis donc ravi d'être ici, au Festival International de Géographie
Voir l'interview de Philippe Descola par Clémence Daudon

Alex TaylorQue je sois incinéré et que mes cendres soient éparpillées entre Londres, Paris et Berlin.

Je refuse d'être enterré dans un seul endroit, c'est ça la définition d'un vrai européen !

Voir la vidéo

Louis Marrou

Hall de la Gare SNCF
Inauguration de la carte géante IGN au sol  (labellisé par la Mission Centenaire) par Christian Pierret, Président-Fondateur du FIG, Bruno Toussaint, adjoint au maire de Saint-Dié-des-Vosges et Louis Marrou, Président de l’ADFIG

 voir la vidéo et l'itv de louis Marrou

inauguration André Rossinot

Le FIG est une manifestation de rassemblement, d'ouverture, de tolérance. C'est une dimension de la géographie eet de l"écologie qui sont réunies à Saint-Dié. Le nouveau maire de Saint-Dié [David Valence] est un ami personnel et talentueux, je suis venu aujourd'hui à son invitation avec un immense plaisir. Voir la vidéo

André Rossinot

ActualitteLes îles britanniques sont l'invitée d'honneur du 25e Festival international de géographie, du 3 au 5 octobre 2014 à Saint-Dié-des-Vosges, présidé par l'anthropologue Philippe Descola. Rencontres et conférences proposent de nombreuses pistes de réflexion sur la culture, la géopolitique et l'économie des 4 nations (Angleterre, Ecosse, Irlande et Pays de Galles) et 2 états (Royaume Uni et république d'Irlande).

libe

La géographie est de nouveau à l’honneur dans Libération. Le journal qui traverse une crise économique rude, mettant à mal les équipes, les femmes, les hommes, a ouvert pour la quatrième fois sa pagination, sa salle de rédaction, aux géographes à l’occasion de la tenue du FIG. Les liens tissés depuis des années ont eu raison de la morosité ambiante et de l’actualité. Le soleil brille en ce jour de sortie du « Libé des géographes ».

diploweb

L’habitabilité de la planète est gravement remise en cause par les activités humaines. Les géographes doivent être les premiers « Amis de la Terre ». Etre géographe c’est d’abord comprendre le fonctionnement de la Terre des hommes et sonner l’alerte quand des opérations mettent en péril les milieux de vie.
Le Diploweb.com est heureux de vous présenter cet article inédit dans le cadre de son partenariat avec le 25ème Festival International de Géographie : "Habiter la Terre", 3-5 octobre 2014, Saint-Dié-des-Vosges.

Conférence de presse à Paris

Les territoires à l'honneur cette année sont les îles britanniques, un choix qui colle à l'actualité marquée par le référendum sur l'indépendance de l'Ecosse.

Les directeurs scientifiques, Béatrice Collignon et Philippe Pelletier ont prévu un programme passionnant pour aborder sous tous ses aspects le thème de cette année : Habiter la terre.

L'actualité du FIG c'est aussi la question de son devenir et de son évolution.

Bailoni Carte Ecosse referendum ecossaisLe 18 septembre 2014, les Écossais ont donc fait leur choix. Ils ont répondu non à 55,3% à la question « l’Écosse doit-elle être un pays indépendant ? » Si le royaume reste uni, l’histoire n’est pas terminée. Ce référendum aura des conséquences géopolitiques considérables au sein du Royaume-Uni et en Europe. Comment interpréter les résultats de ce référendum ? Quelles en seront les conséquences et les contrecoups ?

Article inédit publié par Le Diploweb.com dans le cadre de son partenariat avec le 25ème Festival International de Géographie.

diploweb

« L’habiter » en zone à risque nécessite une connaissance de l’espace de vie et de ses dangers spécifiques, un dialogue entre les citoyens plus ou moins menacés, mais aussi entre citoyens et pouvoirs publics pour trouver des solutions qui dépassent le seul habitat et le seul individu.
Article inédit publié par Le Diploweb.com dans le cadre de son partenariat avec le 25ème Festival International de Géographie.