Toute l'actu du Festival en brèves Vidéos Galerie photos Qquotidiens Café géo
Facebook Vidéos Photos Quotidiens Café Géo

 

 

Salon du livre Salon BD FIG Junior Salon géomatique Salon gastronomie
Salon du Livre Salon BD FIG Junior Géomatique Gastronomie



 

5 continents à la une, le quotidien du FIG n°2

Télécharger le n°2 du quotidien du FIG

Quotidien 2

Éducation Nationale et Café Géographique

Café Géographique « A quoi sert la Géographie à partir des Jeux Olympiques de Rio ? » animé par Monsieur Arnaud Bruthiaux, enseignant
Atelier Numérique : « A vos tablettes et fourchettes : le numérique au service de la gastronomie ? » animé par Madame Adeline Bouchelet, enseignante

Ces rendez-vous, à destinations des élèves de cycle 3 (CM1, CM2 et 6e), étaient une première.
Ils étaient organisés par l’Éducation Nationale en présence de Monsieur Jérôme Conroy, Inspecteur de l’Éducation Nationale

 

Plan National de Formation / Michel Foucher

Accueil des enseignants des différentes académies, dans le cadre du Plan National de Formation du Ministère de l’Éducation Nationale, des parcours pédagogiques du FIG, par l’Inspection Générale, les Directeurs Scientifiques du Festival et David Valence, Maire de Saint-Dié-des-Vosges

Suivi d’une conférence introductive «Quelles lectures géopolitiques du monde actuel ?» par Michel Foucher, géographe, diplomate, professeur à l’Ecole normale supérieure (Ulm), ancien ambassadeur, ancien directeur du Centre d’analyse et de prévision du Ministère des Affaires étrangères

La géographie autrement

La Géographie autrementPour une géographie attractive

Nouvellement mis en place, le Cycle III (CM1-CM2-6e) élargit le champ des possibles. Gwenaëlle Hergott, Inspecteur d'académie - Inspecteur pédagogique régional (IA-IPR – 2nd degré) et l’Inspecteur de la circonscription déodatienne Jérôme Conroy (1er degré) en sont en tout cas persuadés, qui ont lancé ce vendredi dans le cadre du FIG une première forme de collaboration. Parce que ce rapprochement école-collège est «cohérent» : à cheval sur deux types d’établissements, il permet d’abord de faire le lien et de faciliter la transition ; sur le plan cognitif ensuite, il existe beaucoup de similitudes. «Il y a une vraie continuité dans les contenus ; on retrouve des transversalités dans les évaluations», souligne Jérôme Conroy. «La rupture école-collège était factice...» soutient Gwanaëlle Hergott.

Alors les deux cadres de l’Education Nationale ont choisi de faire fusionner leur enthousiasme respectif. Dans leur ligne de mire : l’enseignement de la géographie. «Il faut la rendre attractive et faire bouger les neurones, explique l’IA-IPR. Il faut gommer l’image que l’on se fait encore de la géographie». Avec conviction, Gwenaëlle Hergott affirme que la géographie est une porte d’entrée sur la citoyenneté, que «par nos actes d’aujourd’hui on construit le monde de demain». La géographie est partout : dès qu’on bouge, dès qu’on mange, on en fait. « Il faut attraper les enfants dans leur quotidien. Et c’est plus facile avec la géographie qu’avec la Renaissance, par exemple... » Encore faut-il que les enseignants sachent capturer la facette éblouissante de la discipline. C’est là que le duo intervient. «Nous allons leur donner les clés pour enseigner la géographie de la façon la plus pertinente possible, en s’appuyant sur le territoire».

Le premier pas de cette nécessaire formation a été franchi ce vendredi dans le cadre du Festival International de Géographie, «lieu de formation et de plaisirs pour les enseignants» grâce à un partenariat entre l’Education Nationale et la Ville. Les élèves de CM1-CM2 des écoles déodatiennes Colnat, Darmois-Clémencet, Elbel et Auriol ainsi que eux des 6e du collège Souhait ont participé à différents ateliers permettant justement «d’apprendre autrement» : un atelier interactif «A vos tablettes et fourchettes !» animé par Adeline Bouchelet pour s’interroger sur l’origine des produits alimentaires, leur mode de production, leur transport… ; un café-géo «A quoi sert la géographie» par Armand Bruthiaux, pour faire réfléchir les élèves aux apports de la géographie à partir de l’exemple des JO de Rio et de la nécessité impérieuse de développer le sens critique des enfants par rapport à l’image ; une conférence «Etre un écocitoyen» donnée par Pierre Manenti pour aborder le changement climatique et nos comportements.

La Géographie autrement

Une carte géante de la bataille de Verdun dans le hall de la gare SNCF

« Ce qui est intéressant, c’est de montrer à la fois sur cette carte les tranchées de Verdun et quasiment 100 ans plus tard, à 25 km de là, la ligne TGV sur laquelle des trains circulent à très grande vitesse entre la France et l’Allemagne, là même où des gens se sont battus et sont morts pour nous »
Gilles Fumey, président de l’ADFIG lors de l’inauguration de la carte au sol IGN à la gare SNCF, vendredi 30 septembre 2016

5 continents à la une, le quotidien du FIG n°1

Télécharger le n°1 du quotidien du FIG

Quotidien

primi sui motori con e-max.it