BALIBAR Sebastien  

BALIBAR Sébastien

 

Né en 1947, Sébastien Balibar est physicien, directeur de Recherches au CNRS (émérite depuis 2013). Il travaille à l'Ecole Normale Supérieure (Paris, France).
Il est membre de l'Académie des Sciences (France) où il dirige la section de Physique et où il est membre du "Comité de Prospective en énergie".
Ses travaux scientifiques concernent principalement la Physique de la Matière condensée, plus précisément celle des fluides et des solides quantiques comme l'hélium à très basse température, ou classiques comme l'eau ou les cristaux liquides. Il s'est particulièrement intéressé à leurs changements d'état (évaporation, cristallisation, cavitation) à leurs surfaces (mouillage des parois, facettage des cristaux) à leurs propriétés mécaniques (plasticité, élasticité, rôle des défauts cristallins). En 2015 il entame une étude des propriétés électroniques des nanotubes de carbone.

Ancien élève de l'Ecole Polytechnique (Paris, 1966-69), Sébastien Balibar a obtenu son doctorat à l'Ecole Normale Supérieure (Paris) sous la direction de A. Libchaber (1976). Il est aujourd'hui Directeur de Recherche émérite à la même ENS-Paris.
Après une année post-doctorale en Angleterre (Nottingham puis Exeter, 1977), il a fondé son propre groupe de recherches à l'ENS (Paris) en 1978. Il y est resté sauf pendant plusieurs séjours invités dans des universités étrangères: The Ohio State University (Columbus USA), Konstanz Universität (Allemagne), Kyoto University (Japon) et Harvard University (Cambridge, USA) comme "Loeb Lecturer".
Il a publié environ 250 articles scientifiques et 4 livres d'information pour le grand public :
“La pomme et l’atome” O. Jacob ed. 2005 traduit aux Etats-Unis et en  Italie, Turquie, Abu Dhabi, “Je casse de l’eau”, Le Pommier ed. 2008 traduit à Abu Dhabi, "Chercheur au Quotidien" (Le Seuil-Raconter la Vie, 2014), "Climat: y voir clair pour agir" (Le Pommier 2015), démontrant un intérêt constant pour l'information scientifique.  Il a été invité à donner plus de 100 communications dans différentes conférences internationales.

Parmi les honneurs qu'il a reçus :
Prix Langevin (Academie des Sciences Paris 1988)
“Grand Prix Dargelos du bicentenaire de l’Ecole Polytechnique” (1994)
“Fritz London memorial award” 2005, avec J.C. Seamus Davis (Cornell) and R.E. Packard (Berkeley)
Senior Fellow of the Japan Society for the Promotion of science (1999, 2003).
Fellow of the American Physical Society (2005)
Grand Prix Jean Ricard 2012 (Société Française de Physique)
Chevalier de l'ordre des Palmes Académiques (2012)
Chevalier de l'ordre de la Légion d'honneur (2014)

Pour plus de détails, voir http://www.lps.ens.fr/~balibar/indexang.html

 

BALIBAR SébastienDernière publication

Climat : y voir plus clair pour agir, BALIBAR Sébastien, éditions Le Pommier, 2015

Résumé

La Terre se réchauffe, les conférences internationales sur le Climat se succèdent, mais les États tardent à agir ensemble. Il est pourtant urgent de prendre des mesures vigoureuses à l'échelle mondiale pour réduire la pollution de la Planète et éviter la catastrophe que les climatologues prédisent.

Au carrefour des problèmes de climat et d'énergie, le physicien Sébastien Balibar résume l'état de nos connaissances et les prédictions des climatologues pour l'avenir, avant d'en déduire l'objectif commun qui doit guider les politiques énergétiques des États.

Dans tous les pays, il faut réduire les émissions de « gaz à effet de serre » en dessous d'une tonne et demie par habitant et par an. Nous en sommes très loin pour l'instant, et certains pays comme les États-Unis, le Canada ou l'Allemagne plus que d'autres comme la France, la Suède et même la Chine. Tous devront faire des efforts mais certains auront besoin d'aide.

L’auteur passe en revue, analyse, critique et propose  des solutions qui permettront aux différents pays de choisir les scénarios de transition énergétique les mieux adaptés à leur situation propre, ceux qui leur permettront d'atteindre l'objectif commun. La comparaison qu'il détaille entre la France et l'Allemagne est particulièrement instructive.