FAUVELLE François-Xavier© Emmanuelle Marchadour  

FAUVELLE François-Xavier

 

François-Xavier Fauvelle est archéologue, historien de l'Afrique du Sud à Toulouse. Il est l'auteur d'une quinzaine d'ouvrages et d'une centaine d'articles scientifiques. Il a connu un très large succès public, avec Le Rhinocéros d’or (Alma, 2013, Grand Prix des Rendez-vous de Blois, qui révélait l’histoire de ces peuples, de ces sociétés, de ces empires méconnus auxquels l’ignorance autant que le mépris colonial ont dénié la dignité de l’histoire.

 

FAUVELLE Francois-XavierDernière publication

À la recherche du sauvage idéal, éditions Seuil, 2017

Résumé

Une magnifique enquête servie par une écriture entraînante, par l’auteur du Rhinocéros d’or.
Ce livre nous entraîne sur les traces d’un peuple oublié, un peuple du bout de l’Afrique, ce peuple dont est issu la tristement célèbre « Vénus hottentote ». Dès qu’il paraît, au temps des Grandes Découvertes, son étrangeté radicale effraie ou émerveille. Voici donc le pire ou le meilleur des sauvages, en tout cas le plus exemplaire : il est ce que nous – Européens, modernes, conquérants – ne pouvons plus être. Inadaptés au monde qui se construit à leurs dépens, ces femmes et ces hommes deviennent la caricature d’un peuple meurtri, bientôt retranché de la terre. Ce livre est l’enquête qui part à leur recherche et les retrouve, là, en 1670, entourés de vaches et d’esprits, dans le campement où un chirurgien allemand, notre meilleur informateur, les a rencontrés. Ils ont un nom : les Khoekhoe.
Comme le Rhinocéros d’or, À la recherche du Sauvage idéal se caractérise par un entrain narratif communicatif, un effort constant de faire taire les scrupules érudits, un ton général engagé dans la forme littéraire de l’enquête, l’art d’alterner récits et intrigues théoriques. Comme le Rhinocéros d’or également, l’enquête historique est augmentée (dans un épilogue intitulé « boite noire ») d’un appendice méthodologique qui reprend et dédouble le récit, avec une autre allure mais sur un ton tout aussi accessible. Mais plus que le Rhinocéros d’or, le livre est emporté par une dramaturgie ambitieuse et un plan d’ensemble audacieux.
François-Xavier Fauvelle réussit le pari de l’histoire régressive, en partant des affleurements de la mémoire des Khoekhoe dans la littérature contemporaine sud-africaine (Coetzee) jusqu’aux premières attestations des Afrikaners, en revisitant toute l’affaire de la Vénus hottentote, de Napoléon à Mandela. Ce tour de force narratif fait de ce livre une contribution majeure aux expérimentations actuelles sur l’écriture de l’histoire.
Surtout, ce que vise François-Xavier Fauvelle est bien une remise en cause radicale des concepts d’identité ethnique à travers la figure de ce « sauvage idéal ».

primi sui motori con e-max.it