PLACE François© DR  

PLACE François

 

François Place est né en 1957 à Ezanville, en banlieue parisienne. Après un bac littéraire, il fait des études à l’école Estienne. Il travaille quelques années comme illustrateur indépendant pour des studios de graphisme et de publicité. En 1985, il rencontre Pierre Marchand, fondateur de Gallimard Jeunesse, qui remarque son travail. Il écrit et illustre alors une série de livres documentaires sur le thème des voyages et de la découverte du monde ; il illustre aussi des romans, dont ceux de Michael Morpurgo. Depuis 1992, date de la publication des Derniers géants, François Place construit une œuvre (romans et albums) autour du thème des voyages, de l’ailleurs, de l’autre. Ses illustrations sont régulièrement exposées à la galerie L’Art à la Page.

 

PLACE FrançoisDernière publication

La 2 CV, la nuit, éditions du Sonneur, 2017

Résumé

Tout petit déjà, François Place dessinait. Des récits de batailles, petits personnages en marche dans d’immenses paysages. En Corrèze, lors des vacances d’été dans la ferme de ses grands-parents, il trompe l’ennui qui (il l’avoue) parfois lui tombe dessus en s’attaquant aux vaches si impassibles, mais pas aux cochons, ils remuent trop. Sa mémé, inquiète, agacée même, disait de lui : « On n’a pas idée d’être autant dans la lune. » Presque un extraterrestre le petit François... ou une graine d’artiste.

Quelques années et albums plus tard, dont Les Derniers Géants, désormais légendaire, François Place a toujours ce regard émerveillé sur le monde. Un regard bienveillant, accueillant, amoureux. Dans La 2 CV, la nuit, l’artiste délaisse ses aquarelles, ses géographies fabuleuses, ses voyages au-delà du réel, le temps de jouer avec l’écriture et ses souvenirs de gamin de banlieue parachuté à la campagne. Là où il a forgé son imaginaire d’illustrateur et de conteur. Là où il a appris le pouvoir des mots et du silence.

Dire ce que la vie signifie pour lui, c’est raconter le petit monde grouillant de la ferme, les tontons, les tatas, tous de forts caractères ; les animaux ; les engins agricoles ; l’arrivée de la modernité ; les jeux ; les ripailles ; et la tendresse. C’est aussi nous emmener en voyage au cœur de son univers d’artiste.

Avec comme à son habitude une bonne dose d’humour, et en tournant radicalement le dos à la nostalgie, François Place raconte les enchantements de ses jeunes années qui ont fait de lui un homme doué pour l’amitié.

 

primi sui motori con e-max.it