Benameur Jeanne3

BENAMEUR Jeanne

Entre le roman et la poésie, le travail de Jeanne Benameur se déploie et s’inscrit dans un rapport au monde et à l’être humain épris de liberté et de justesse. Une oeuvre aux résonnances profondes et puissantes, essentiellement publiée chez Actes Sud pour les romans (dernièrement : Profanes (2013 ; Babel n° 1249, Grand prix du roman RTL/Lire), Otages intimes (2015, prix Version Femina 2015, prix Libraires en Seine 2016) ou L’enfant qui (2017). Et chez Bruno Doucey pour la poésie (derniers titres parus : La Géographie absente, 2017, et L’exil n’a pas d’ombre, 2019)

benamaur livre2

Ceux qui partent

 

Ils sont une poignée, Ceux qui partent, au coeur de la foule qui débarque du bateau sur Ellis Island, porte d’entrée de l’Amérique et du xxe siècle. Jeanne Benameur orchestre cette ronde nocturne où chacun tente de trouver la forme de son propre exil et d’inventer dans son corps les fondations de son pays intime. Où l’arrachement se fait libération – envol.