vogel jean

VOGEL Jean

Jean Vogel est maire de Saâles depuis 1995, un village pauvre du massif des Vosges, situé à cheval entre l’Alsace et la Lorraine. Cet ingénieur agricole de formation a choisi d’être paysan. C’est l’une des voix des « petits maires » de France.
En pleine crise des gilets jaunes, il raconte plus de vingt années d’engagement durant lesquelles « il a changé la vie », selon les mots d’Axel Kahn dans sa préface. Sa vision politique est pragmatique et il mise sur le développement à long terme, loin de tout dogmatisme. Ses maîtres mots pour revivifier les zones rurales : la qualité de vie, le paysage, le bien-manger, la solidarité. Et ça marche !

Photographie © Jean-Louis Hess

 

 

 

vogel jean l appel de saales

L'appel de Saâles

éditions La Nuée Bleue, en coédition avec Tchou, 2019

« Le mandat de maire est celui qui peut influer le plus sur le développement local. J’ai croisé des collègues maires qui avaient, en plusieurs décennies, aménagé de façon durable leur territoire, portant des politiques audacieuses avec de nombreuses années d’avance. En mobilisant les bonnes volontés, en travaillant en équipe, en sachant écouter, déléguer, il était possible d’aller loin.
Mais depuis les années 2010, les gouvernements ont multiplié les lois ruralicides, décourageant les meilleures volontés. Dans le même temps, j’ai senti naître une véritable cassure entre la France des villes et celles des champs.
Les incroyables développements réalisés ces 25 dernières années à Saâles et dans beaucoup d’autres villages ne seront plus possibles demain, si nous ne réorientons pas notre politique.
L’appel de Saâles est lancé. »

 

Vogel