picouly daniel

PICOULY Daniel

Daniel Picouly est un écrivain français, animateur de télévision et scénariste de bande dessinée.

Il est le onzième des treize enfants d'un père originaire de la Martinique, chaudronnier à Air France, et d'une mère originaire du Morvan. Il passe un enfance heureuse à Villemomble (en pavillon minuscule) puis à partir de 1962 à Orly (en HLM cité Million). En 1968, après un diplôme de comptabilité (BSEC), il entre en faculté de Droit à Assas (Paris II). Il continue ses études universitaires à Dauphine (Paris IX) pour une licence, puis une maîtrise de gestion option marketing et finances. À la mort prématurée de son père, en 1973, il doit abandonner son doctorat pour travailler. Il devient - et pour une quinzaine d’années - maître auxiliaire dans des lycées de banlieue parisienne: Klemlin-Bicêtre, Saint-Ouen, Argenteuil, Villepinte … en classe de section G (tertiaire). En 1988, il finit par passer les concours et devient professeur en BTS force de vente à Mitry-Mory, puis à Paris 13e où il enseigne la communication et la négociation.
Son premier livre "La Lumière des Fous" paraît aux Éditions du Rocher en octobre 1991. La Série noire chez Gallimard l’avait jugé "trop noir", mais il y publie ensuite les titres policiers "Nec" (1993) et "Les larmes du chef" (1994).
Françoise Verny l’incite à écrire l’histoire de sa famille et son premier roman autobiographique "Le Champ de personne", chez Flammarion, recevra le Prix des Lectrices de ELLE en 1996. Avec "L’Enfant léopard", publié chez Grasset, il reçoit le Prix Renaudot en 2000. La même année, il renonce à l’enseignement et se consacre à l’écriture, avant de s’essayer en 2002, à la comédie en incarnant son propre rôle à l’écran dans "Imposture".
En jeunesse, il est connu pour avoir publié chez Magnard la série "Lulu Vroumette" avec Frédéric Pillot. Il continue d’écrire des romans tels que "La Treizième mort du chevalier" et "Le cœur à la craie" en 2005 et "68 mon amour" en mars 2008. En 2010, il lance également aux éditions Hoëbeke, une série de manuels scolaires, "Nos histoires de France" et "Nos géographies de France".
De mai 2005 à mai 2008, il présente l'émission culturelle Café Picouly sur France 5. De la rentrée 2011 jusqu'en 2014, il présente Le Monde vu par... sur France Ô. Il anime chaque semaine une émission littéraire, Page 19, sur France Ô, depuis 2014. En 2012, il fait ses débuts au théâtre avec "La faute d'orthographe est ma langue maternelle".

Photographie © Géraldine Aresteanu

 

picouly daniel quatre vingt dix secondes

Quatre-vingt-dix secondes

éditions Albin Michel, 2018

« Le diable a bu du rhum. On a souillé les églises, déterré les cadavres. Saint-Pierre doit se repentir. Tandis que je crache de la boue et du feu, que je ravage les champs, les bêtes et les hommes, ils battent des mains comme des enfants à Carnaval. Ils oublient de redevenir des animaux sages, de faire confiance à leur instinct. Fuyez ! Je suis la montagne Pelée, dans trois heures, je vais raser la ville. Trente mille morts en quatre-vingt-dix secondes. »