lebras herve portrait

LE BRAS Hervé

Historien et démographe, ancien élève de l’Ecole polytechnique, directeur d’études à l’EHESS, directeur de recherches émérite à l’INED, chaire « territoires et populations » du Collège d’études mondiales de la FMSH, fellow de Churchill College (Cambridge). A été professeur associé aux universités de Michigan, Virginia, Genève. A dirigé la revue Population, le laboratoire de démographie historique (CNRS/EHESS), a été membre des commissions Attali, Juppé-Schweitzer, Mazeaud, a présidé le comité scientifique de la DATAR..

Ouvrages récents : Archéologie des migrations, (dir. Avec Dominique Garcia), La découverte, 2017 ; Le puzzle français : le nouveau partage électoral, Fondation Jean Jaurès, 2017 (avec Jérôme Fourquet) ; L'âge des migrations, Autrement, 2017 ; Malaise dans l'identité, (préface de Jack Lang), Actes Sud, 2017 ; Anatomie sociale de la France : ce que les big data disent de nous, Robert Laffont, 2016 ; Atlas des inégalités, Autrement, 2014 ; Le mystère français, Le Seuil, 2013 (avec Emmanuel Todd) ; The Nature of Demography (Princeton University Press, 2008), L’invention de la France (avec Emmanuel Todd, Gallimard, 2012) ;Vie et mort de la population mondiale (Le Pommier, 2013), Le sol et le sang (L’Aube, 2012), Naissance de la mortalité (Gallimard, 2000).

lebras herve se sentir mal dans une france qui va bien

Se sentir mal dans une France qui va bien

éditions l'aube

94?% des Français s'estiment heureux de vivre dans leur pays, selon un sondage de mars?2018. Mais alors, pourquoi, six mois après, 280?000 Gilets jaunes déferlent-ils dans toute la France et, des semaines durant, crient-ils leur dénuement et leurs souffrances ? Pourquoi, surtout, recueillent-ils 70?% d'adhésion de l'opinion lors de leur première manifestation??
Comment résoudre cette contradiction entre l'importance du budget social de la nation, le sentiment immédiat de vivre heureux dans son pays et le sentiment contraire de souffrir de nombreuses carences sociales?? Ni partisan ni naïf, Hervé Le Bras propose une lecture fine de sondages et études, en compare les résultats dans différents pays européens. Partant du constat que la France est à la fois l'un des pays les plus égalitaires de l'Union européenne et l'un de ceux qui procèdent à la plus large redistribution sociale, le démographe s'interroge sur ce qui peut alors expliquer la contradiction entre l'état objectif du pays et le sentiment subjectif de ses habitants. Une lecture aussi passionnante que nécessaire.