PAQUOT Thierry

PAQUOT Thierry

Philosophe de l’urbain, professeur émérite de l’université (Institut d’urbanisme de Paris-Upec). Il a toujours enseigné tout en ayant une activité éditoriale.

Directeur de la collection « Actuels » au Sycomore (1978-1982), directeur littéraire aux éditions La Découverte (1983-1991), puis conseiller de la direction chez Larousse (1991-1992), à nouveaux directeur littéraire des éditions Quai Voltaire et Lieu Commun (1993-1995), cofondateur des éditions Descartes & Cie (1996), conseiller des éditions Infolio pour la ville et l’architecture (2008-2018).

Producteur de l'émission Permis de construire (1996-2000) et de Côté Villes dans l'émission « Métropolitains » (2000-2012) sur France Culture et éditeur de la revue Urbanisme (1994-2012), il est membre des rédactions d’Esprit, Hermès, Books, Diversité, ‘Scape (Pays-Bas), Localities (Corée du Sud) et Urban (Italie). Il est le rhapsode de L’Esprit des villes et chroniqueur à EcologiK (2016-2018).

Après avoir conçu et animé le cycle « La ville au cinéma » au Forum des Images (Paris) pendant quelques d’années (1999-2006), il a durant quatre ans (2013-2017) conduit le cycle ArchiCiné à la Cité de l'architecture et du patrimoine (Paris). Il préside l’association Image de Ville, qui chaque année programme deux festivals à Aix-en-Provence, l’un sur une question urbaine, l’autre sur l’environnement.

Il est membre de la Commission du Vieux Paris (depuis 2001) et a été président du Conseil d’orientation scientifique du Learning Center sur la « ville durable » à Dunkerque (La Halle-aux-Sucres) de 2014 à 2018.

Il a été le commissaire de l’Exposition permanente sur la « ville durable » au Learning Center (la Halle-aux-sucres, Dunkerque, à partir de 2016), de l’exposition temporaire, « La ville récréative. Enfants joueurs et écoles buissonnières » également au Learning Center (juin-décembre 2015, puis à Grenoble, mars-mai 2017) et conseiller scientifique pour l’exposition « Mutations urbaines » à la Cité des Sciences de l’Industrie de Paris (juin 2016-mars 2017).

Il a cofondé et anime l’Université Populaire d’Écologie de Choisy-le-roi, qui propose une rencontre mensuelle (depuis 2014).

Il préside le concours annuel « La Rue aux Enfants » et se mobilise afin que ces derniers ne soient pas les éternels oubliés de l’architecture et de l’urbanisme et donne de nombreuses conférences en France, en Belgique et en Suisse. Il a renoncé à prendre l’avion pour un colloque…

Il est l’auteur d’une soixantaine d’ouvrages (dont plusieurs ont été traduits), parmi ceux-ci : Vive la ville ! (1994), L’Art de la sieste (1998 et 2008), Le quotidien urbain. Essais sur les temps des villes (sous la direction de, 2001), Éloge du luxe. De l’utilité de l’inutile (2005), Demeure terrestre. Enquête vagabonde sur l’habiter (2005, nouvelle éditions revue et augmentée, 2020), La ville au cinéma ; Une encyclopédie (avec Thierry Jousse, 2005), Terre urbaine. Cinq défis pour le devenir urbain de la planète (2006, nouvelle édition en 2016), Utopies et utopistes (2007 et nouvelle édition augmentée en 2018), Petit Manifeste pour une écologie existentielle (2008), L’Espace public (2009 et nouvelle édition revue et augmentée en 2015), L’Urbanisme c’est notre affaire ! (2010), Un Philosophe en ville (2011, nouvelle édition augmentée en 2016), Introduction à Ivan Illich (2012), Le voyage contre le tourisme, Préface de Marc Augé (2014, nouvelle édition revue et augmentée 2019), Désastres urbains. Les villes meurent aussi (2015, nouvelle édition revue et augmentée 2019), Situationnistes en ville (sous la direction de, 2015), Le Paysage (2016), Géopoétique de l’eau. Hommage à Gaston Bachelard (2016), Lettres à Thomas More sur son utopie (et celles qui nous manquent) (2016), Dicorue. Vocabulaire ordinaire et extraordinaire des lieux urbains (CNRS-éditions, 2017), Ivan Illich, pour une ascèse volontaire et conviviale (Le Passager clandestin, 2019), Mesure et démesure des villes et des territoires. Essai d’écologie existentielle (CNRS-éditions, 2019), Villes voraces. Agriculture urbaine et autonomie alimentaire (avec Gilles Fumey, CNRS-éditions, 2019).

Il s’évertue à faire lire des auteurs « oubliés » qu’il réédite en les préfaçant, comme Jean-Marie Guyau, Alexandre Vexliard, René Maunier, Émile Magne, Gustave Kahn, André Morizet, Georges d’Avenel, Bernard Charbonneau, Henri Lefebvre… Tout comme il préface de « jeunes » auteur-e-s comme Marie Escorne, Farida Seddik, Anne Durand...

Il essaie de vivre selon ses idées et bénéficie, chance exceptionnelle, de la présence de sa femme et de ses trois enfants, sur lesquels il ne dira rien de plus.

PAQUOT Thierry livre

Dicorue - Vocabulaire ordinaire et extraordinaire des lieux urbains

éditions CNRS, 2017

Cet ouvrage est un outil de travail. Les lecteurs y trouveront l'essentiel des thèmes en histoire, géographie et géopolitique qui sont utiles pour contextualiser les programmes d'entrée dans les IEP, les ENS et les écoles de commerce.
Son découpage suit les intitulés majeurs des programmes du lycée et

Ensemble des participations au festival

- Edition 2018

- Edition 2017

- Edition 2015, Désastres urbains - Les villes meurent aussi , éditions La Découverte, 2015