vernier françois

VERNIER François

À l’origine de la création de Floraine. Ingénieur forestier en retraite depuis 2011, il fait partie du Conseil Scientifique Régional du Patrimoine Naturel. Il est l’auteur de la Flore de Lorraine (1994) et de la Nouvelle Flore de Lorraine (2001) et d’autres ouvrages de vulgarisation et d’articles sur la botanique. Il est également membre de l’Académie Lorraine des Sciences depuis 1996 et titulaire de cette société savante depuis 2002. Il a dirigé au titre de FLORAINE avec réussite la publication de l’Atlas de la flore lorraine, paru en 2013 chez Vent d’Est.

vernier françois plantes obsidionales

Plantes Obsidionales

éditions Vent d'Est, 2014

Ce travail se base sur quelques écrits mais également sur les observations de terrain de botanistes dans le cadre de la constitution de l'Atlas de la flore lorraine. Sont abordés dans ce livre les modes de dispersion des semences, volontaires ou non. C'est ainsi que l'on peut distinguer trois voies de dispersion :
- Par le transport du fourrage des animaux auxiliaires des troupes.
- Par la dispersion de semences transportées involontairement dans les vêtements ou les sacs des soldats.
- Par la plantation à des fins alimentaires ou médicinales.
Le territoire concerné est la Lorraine terrain de combat bien connu lors des dernières guerres. 21 plantes sont décrites et leur introduction suivie par le mouvement des troupes allemandes, russes, américaines mais également françaises. C'est ainsi que la laîche fausse brize formant de grandes populations en Meuse est pour la plupart issues des graines échappées des paillasses des soldats allemands.

L'herbe aux yeux bleus ou bermudienne, plante américaine suit les troupes US des Vosges à Meuse-Argonne avec le général Pershing. En conclusion, l'étude des plantes obsidionales reflète l'histoire locale dans la grande Histoire et permet de mieux comprendre certains aspects de la vie des combattants.

Ensemble des participations au festival

- Edition 2014