LIGNY JEAN MARC

Jean-Marc LIGNY

 

Né à Paris en 1956 et vivant actuellement en Bretagne, Jean-Marc Ligny a attrapé le virus de la science-fiction dans son enfance. À vingt ans, après de malheureuses tentatives musicales, il décide de se lancer dans l’écriture et son premier roman, Temps blancs, paraît en 1979 chez Denoël ; remarqué par la critique, il vaudra à son auteur un passage à Apostrophes, la célèbre émission de Bernard Pivot.


Depuis, Jean-Marc Ligny a publié une quarantaine de romans et une cinquantaine de nouvelles, toujours dans les domaines de la science-fiction et du fantastique (et un peu du polar), pour les adultes et pour la jeunesse. Certains ont reçu des prix ( Inner City, Jihad, Les oiseaux de lumière, Aqua™, Exodes), et deux d’entre eux ont été publié à l’étranger (en Italie pour Jihad, en Allemagne et en Chine pour Aqua™). Cette année est paru Alliances, le dernier tome de son « cycle climatique » comprenant Aqua™, Exodes et Semences.


Il travaille actuellement à un nouveau roman dans lequel il tente d’imaginer ce que pourrait être « le monde d’après »…

 

 

 

LIGNY Jean Marc

Alliances

 

Herbe bleue
Arbres jaunes
La centrale nucléaire fuit


Sur une Terre dont le climat a radicalement changé suite à l’emballement du réchauffement climatique, des oasis et des microclimats locaux ont permis à la vie de s’abriter, voire de se développer. Mais quelle place pour l’homme dans un tel écosystème, face à l’émergence probable d’une nouvelle espèce dominante sur la planète ? Il pourrait y avoir des alliances inédites à passer. Tikaani, l’Inuit, parti d’Islande à bord d’un avion solaire, Ophélie, la guérisseuse tapie dans sa jungle au Canada, Denn et Nao, qui ont quitté leur tribu cavernicole du désert qu’est devenue la Californie : tous sont à la recherche de survivants, certains rêvent de redonner sa place à l’humanité. Mais ils vont apprendre que ce qui reste des hommes peut encore nuire à la planète...

Le dernier opus du maître français de la climate fiction.