libe

La géographie est de nouveau à l’honneur dans Libération. Le journal qui traverse une crise économique rude, mettant à mal les équipes, les femmes, les hommes, a ouvert pour la quatrième fois sa pagination, sa salle de rédaction, aux géographes à l’occasion de la tenue du FIG. Les liens tissés depuis des années ont eu raison de la morosité ambiante et de l’actualité. Le soleil brille en ce jour de sortie du « Libé des géographes ».

diploweb

L’habitabilité de la planète est gravement remise en cause par les activités humaines. Les géographes doivent être les premiers « Amis de la Terre ». Etre géographe c’est d’abord comprendre le fonctionnement de la Terre des hommes et sonner l’alerte quand des opérations mettent en péril les milieux de vie.
Le Diploweb.com est heureux de vous présenter cet article inédit dans le cadre de son partenariat avec le 25ème Festival International de Géographie : "Habiter la Terre", 3-5 octobre 2014, Saint-Dié-des-Vosges.

Conférence de presse à Paris

Les territoires à l'honneur cette année sont les îles britanniques, un choix qui colle à l'actualité marquée par le référendum sur l'indépendance de l'Ecosse.

Les directeurs scientifiques, Béatrice Collignon et Philippe Pelletier ont prévu un programme passionnant pour aborder sous tous ses aspects le thème de cette année : Habiter la terre.

L'actualité du FIG c'est aussi la question de son devenir et de son évolution.

Bailoni Carte Ecosse referendum ecossaisLe 18 septembre 2014, les Écossais ont donc fait leur choix. Ils ont répondu non à 55,3% à la question « l’Écosse doit-elle être un pays indépendant ? » Si le royaume reste uni, l’histoire n’est pas terminée. Ce référendum aura des conséquences géopolitiques considérables au sein du Royaume-Uni et en Europe. Comment interpréter les résultats de ce référendum ? Quelles en seront les conséquences et les contrecoups ?

Article inédit publié par Le Diploweb.com dans le cadre de son partenariat avec le 25ème Festival International de Géographie.